Architecture biophilique, comment créer un accès à la nature

La biophilie signifie « amour de la nature »; la conception biophilique dans l’architecture est la manière dont les architectes intègrent la nature dans les espaces de construction pour contribuer à la santé et au bien-être des occupants.

En offrant un accès direct à la nature et des vues sur celle-ci, et en utilisant des matériaux de construction et des caractéristiques qui imitent et respectent l’écosystème environnant; les architectes créent des espaces qui témoignent de notre attirance innée pour l’environnement naturel.

Dans les hôpitaux qui intègrent les principes de conception biophilique, les taux de récupération s’améliorent ; à l’école, la fonction cognitive s’améliore; et dans les bureaux, les taux de productivité augmentent.

Façons dont l’architecture biophilique puise dans notre connexion à la nature

exemples de l'architecture biophilique

Les humains ont un lien instinctif avec la nature, il est donc logique que nous nous sentions mieux dans des espaces qui reflètent les caractéristiques de l’environnement extérieur ou qui offrent des vues et même un accès à de magnifiques espaces paysagers, plantes et/ou plans d’eau. Les architectes utilisent plusieurs tactiques lorsqu’ils intègrent des principes de conception biophilique dans un projet, notamment :

Accès et vue sur la nature

Certains bâtiments sont situés pour offrir une vue imprenable sur l’océan depuis les fenêtres ou une abondance d’arbres dans un paysage grandiose, d’autres ne le sont pas. Lors de la conception de sites urbains et plus industriels, les architectes peuvent choisir de concevoir des espaces de cour comportant des arbres et d’autres plantes pour offrir aux occupants une vue et un accès à la nature.

Amélioration de la qualité de l’air et de la ventilation

exemple de l'architecture biophilique

Les personnes qui passent la majeure partie de la journée à l’intérieur d’un bureau ou d’un autre type de bâtiment font souvent des pauses pour « prendre l’air ». Les architectes répondent à ce désir en utilisant des caractéristiques de conception biophiles, des fenêtres ouvrantes, des portes basculantes à enroulement qui s’ouvrent sur les espaces extérieurs, des cheminées solaires qui utilisent l’effet de cheminée pour aider à déplacer l’air ou des systèmes CVC qui aident à promouvoir un échange d’air sain.

Eclairage naturel

L’accès à la lumière naturelle est un facteur important du bien-être des occupants du bâtiment. Un excès de lumière pourrait entraîner un éblouissement inconfortable; tandis qu’un manque de lumière du jour pourrait entraîner des espaces mal éclairés. Les dispositifs de protection solaire, l’orientation et les rapports fenêtre/mur doivent tous être pris en compte dans la conception du bâtiment afin d’optimiser la lumière du jour. Cependant, l’éclairage naturel ne doit pas être limité aux applications de façade. Bien que fournir beaucoup de fenêtres soit la solution la plus simple pour cela; ce n’est pas toujours faisable. Les alternatives incluent la mise en œuvre de tubes solaires ou d’atriums à plusieurs étages; qui permettent à la lumière naturelle diffuse de pénétrer dans les espaces intérieurs. Les architectes peuvent également choisir un éclairage artificiel; qui offre une température de couleur appropriée pour se synchroniser avec les rythmes circadiens humains, optimisant ainsi le bien-être et la productivité des occupants.

Acoustique améliorée

exemple de l'architecture biophilique

Le bruit provenant du système CVC, d’autres équipements mécaniques; des ascenseurs et des occupants du bâtiment peut être géré grâce à des caractéristiques de conception telles que des panneaux acoustiques. Les solutions biophiles aux problèmes acoustiques incluent également des plantes d’intérieur stratégiquement placées et des éléments aquatiques qui aident à masquer les sons indésirables.

Murs et toits végétalisés

Les murs et les toits verts ajoutent non seulement des opportunités visuelles de se connecter à la nature; mais améliorent également l’environnement. Une façade verte placée sur un mur existant ou un « mur végétal » composé de plantes; peut aider à réduire l’effet d’îlot de chaleur urbain. Par temps chaud, un toit vert agit comme une masse de refroidissement, déviant la pénétration de la lumière du soleil. Par temps plus frais, il offre une isolation accrue, ce qui entraîne une diminution des demandes de chauffage.

Matériaux naturels et couleurs apaisantes

Les matériaux et les finitions jouent un rôle important dans la connexion des utilisateurs d’un espace à la nature. Presque toutes les finitions ont la possibilité de refléter la nature; qu’il s’agisse de couleurs de peinture naturelles, de peintures murales pittoresques, de tapis ou de motifs de tapis, de panneaux muraux avec des images de la nature gravées ou de meubles en bois naturel.

L’atrium du Frontier Project est un exemple de la façon dont les architectes utilisent les principes de conception biophiliques.

Avantages des solutions de l’architecture biophilique

La conception biophilique réduit le stress, les niveaux de pression artérielle et la fréquence cardiaque tout en augmentant la productivité, la créativité et un sentiment général de bien-être.

Vous pouvez en savoir plus sur les moyens d’intégration de la conception biophilique dans l’architecture avec ce pdf. Vous y trouverez tous les éléments nécessaires pour un design biophilique réussi.

Pour réussir un projet de conception biophilique, une forte coordination entre les différentes équipes de construction est nécessaire. Si, par exemple, un client souhaite intégrer une machine vivante (un système de traitement des eaux noires sur site) dans un projet, l’adhésion doit être universelle. Toutes les parties, des ingénieurs civils et plombiers aux architectes paysagistes; doivent bien comprendre le processus de coordination requis pour faire de cette stratégie un succès.

Lire aussi:

(190)